SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2012-09-20 00:00:00
    • MATHIS REPART AU COMBAT
    • Boxe
    • voir
    • On l’avait laissée déçue de sa défaite à Albuquerque face à Holly Holm, en juin dernier. Anne-Sophie Mathis s’est refait une santé et un mental et ce samedi 22 elle défie Cécilia Braekhus au Danemark. Le combat du renouveau pour la Lorraine. Enjeu : les ceintures WBC, WBA et WBO. Interview. L’après Albuquerque «Je suis redevenue positive. Á Albuquerque c’était plus négatif. Mon corps, ma tête, n’y étaient pas. J’y étais arrivée fatiguée. En fait, on peut dire que j’étais à 40% de mes possibilités. En reprenant l’entraînement, il y a deux mois, pour ce combat, je n’étais pas mieux. J’ai vraiment douté et pensé que c’était foutu. Mais, René (Cordier, entraîneur de Mathis, NDLR) trouvait cela bizarre et m’a décidé à faire des examens. Mes résultats, après une simple prise de sang, nous ont fait comprendre bien des choses : j’étais en déficit de fer, de magnésium, de vitamines, de calcium. J’étais au minimum partout. Jamais je n’avais eu de tels résultats. On pense que l’on a trop forcé à l’entraînement avant le combat contre Holm et que j’étais partie avec une grosse fatigue. Puis l’altitude d’Albuquerque et la chaleur là-bas, m’avait vidée. J’étais en difficulté. Á Albuquerque le corps était lourd. Il y a un mois et demi j’étais encore à 9 de tension. J’ai fait une cure pour récupérer. Et maintenant, je me sens super bien. La conférence de presse d’Oslo « Le promoteur a organisé, le jeudi 6 septembre, une conférence de presse à Oslo. J’ai trouvé une Brakhus confiante et déterminée mais un peu lointaine, pas impliquée dans ce que sont des relations sportives normales. C’est moi qui suis allée la saluer. Elle est très entourée, très protégée. C’est un peu une star et peut-être est-elle un peu en dehors de certaines réalités, d’autant qu’elle est très médiatisée. C’est la protégée de Sauerland et de son équipe. C’est le plus gros promoteur d’Europe et c’est à prendre en compte. Il y avait, ce jour-là, beaucoup de presse. Comme la boxe, féminine ou masculine, est interdite en Norvège, les médias de chez elle sont très intéressés quand elle il y a un combat. Encore plus quand c’est elle, qui est plusieurs fois championne du monde. Après la conférence de presse on a fait une démonstration en plein air, sur une place d’Oslo. Il y avait du monde, c’était pas mal. L’adversaire « D’habitude je ressens toujours quelque chose en rencontrant mon adversaire. De la nervosité, de la crainte… Là, c’est la première fois que je trouve quelqu’un d’aussi bien dans son regard. Je la sens sûre d’elle. C’est une meilleure boxeuse que Holm. Rapide également mais plus technique. C’est une frappeuse aussi, comme moi. Donc il va me falloir enchaîner et sortir de l’axe. Mais son style me convient. C’est une boxe propre. Il va falloir que je sois efficace, que je touche et que je mette double dose. L’enjeu « Elle détient les ceintures WBA, WBC, WBO. Quand j’étais en super-légers j’étais la Championne unifiée. C’est mon but à nouveau d’unifier les ceintures en Welters. Il me faut donc ces trois ceintures et ensuite il me resterait une ceinture à conquérir, la ceinture IBF détenue par une africaine". Propos recueillis par J.C. le 15 septembre

ACTUALITES

Boxe

MATHIS REPART AU COMBAT

Propos recueillis par Jacques Cortie / Photo: Aurélien Meunier

On l’avait laissée déçue de sa défaite à Albuquerque face à Holly Holm, en juin dernier. Anne-Sophie Mathis s’est refait une santé et un mental et ce samedi 22 elle défie Cécilia Braekhus au Danemark. Le combat du renouveau pour la Lorraine. Enjeu : les ceintures WBC, WBA et WBO. Interview.

L’après Albuquerque

«Je suis redevenue positive. Á Albuquerque c’était plus négatif. Mon corps, ma tête, n’y étaient pas. J’y étais arrivée fatiguée. En fait, on peut dire que j’étais à 40% de mes possibilités. En reprenant l’entraînement, il y a deux mois, pour ce combat, je n’étais pas mieux. J’ai vraiment douté et pensé que c’était foutu. Mais, René (Cordier, entraîneur de Mathis, NDLR) trouvait cela bizarre et m’a décidé à faire des examens. Mes résultats, après une (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

Facebook Twitter