SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2017-02-23 00:00:00
    • CHEROUK ENVOIE DU SON, LES FILLES ENVOIENT DU JEU
    • Rugby
    • voir
    • RUGBY À XV. Veillée d’armes à Marcoussis pour le XV de France qui affronte l’Irlande, ce dimanche 26 février, pour le 3e match du Tournoi des Six Nations 2017. L’entraînement du jeudi, auquel nous avons assisté, a été mené tambour battant par Samuel Cherouk et Olivier Lièvremont et a sollicité sans ménagement les joueuses. Compte-rendu d’un avant-match riche d’enseignements et composition de l’équipe qui affrontera les Irlandaises chez elles en cette année de Coupe du monde… en Irlande. (4594 signes) Sous le ciel gris de Marcoussis, il ne faisait pas bon bailler aux corneilles. «Si tu ne peux pas attraper un ballon, tu retournes aux vestiaires.» Samuel Cherouk ne fait pas dans la dentelle et, tout au long de la séance de 1h30 imposée aux filles de l’équipe de France, les rappels à la vigilance n’ont pas manqué. De sa voix de stentor, il a ainsi recentré une ailière sur ses obligations : «Cherche-toi du boulot !», qui est tout simplement la version populaire du très académique «Propose-toi dans le jeu». Il a aussi lancé un slogan appelé à devenir culte : «Et maintenant on applique le L.A.E. Vous savez, le ‘Là Avant Elles’.» Il a également bougé un alignement qui a eu le malheur d’hésiter quelques secondes sur une annonce : «Et ce matin ? Qu’est-ce qu’on a dit ce matin ?» Les éclats de voix du nouveau coach résonnent sans doute encore en périphérie du terrain d’honneur de Marcoussis. Mais qu’importe la manière pourvu qu’on ait l’implication, n’est-ce pas. Car l’implication y était. Et l’état d’esprit aussi. Là, c’était le job de l’autre entraîneur, Olivier Lièvremont. Quand il prend le groupe peu après le début de l’entraînement, son message est clair aussi. C’est «attitude offensive, attitude offensive !» Tout un programme pour un groupe affûté, attentif et réactif, qui prouve, au passage, que ça bosse bien dans le rugby féminin depuis quelques années et à tous les étages. Et sincèrement, quand ça joue, même pour un avant-match, les filles sont à fond et on se dit pourvu que les conditions de jeu soient bonnes là-bas à Donnybrook… Les Bleues et leur nouveau staff : devant un drôle de défi Après une défaite qui a un peu cassé le moral contre l’Angleterre pour l’ouverture du Tournoi et une remise à l’endroit face à l’Écosse lors du match disputé à La Rochelle, les Bleues, et leur nouveau staff, sont en effet devant un drôle de défi pour ce dimanche : jouer l’Irlande en Irlande. Soit une équipe qui depuis deux ans monte en puissance et pour qui la saison 2017 est surtout celle de la Coupe du monde organisée à Dublin et Belfast. Et pour ne pas être en reste, le tirage au sort a placé la France et l’Irlande dans la même poule. C’est une rencontre aux multiples enseignements que ce match du tournoi qui est aussi une répétition générale de la prochaine Coupe du monde. «Ça va être un gros match, explique Gaëlle Mignot, la capitaine, à l’issue de la séance. Les Irlandaises ont, sur ce tournoi, un bon calendrier puisqu’elles reçoivent la France et l’Angleterre. Et jouer à domicilie est un réel avantage dans notre sport où les supporteurs ne se déplacent pas encore. Elles ont de la densité. Les deux dernières années, on les abattues en s’employant vraiment beaucoup.» Deux changement dans la compo : rentrée des 2 Camille Pas simple, donc, ce déplacement qui servira à étalonner tout le monde : joueuses aux ambitions affichées pour la prochaine Coupe du monde et staff qui a, semble-t-il, hâte de ce test très significatif. «On veut imposer notre patte, a déclaré à Sportiva Samuel Cherouk. On a fait une composition d’équipe pour l’Irlande qui donne de la stabilité, même si on veut essayer des choses dans la perspective de la Coupe du monde. Notamment en 10 où on ne peut pas envisager le mondial avec une seule demie-d’ouverture. C’est pourquoi, par exemple, Camille Cabalou entre pour compléter la charnière avec Jade Le Pesq et que nous titularisons aussi Camille Grassineau.» Il va y avoir du sport, et du bon, dimanche, sur le coup de 12h45 (heure du coup d’envoi) à Donnybroook… @Jacques_Cortie Note: Composition de l’équipe de France pour affronter l’Irlande dimanche 26 février : 1re ligne : Lise Arricastre - Gaëlle Migneot (C) - Julie Duval 2e ligne : Lenaïg Corson - Audrey Forlani 3e ligne : Marjorie Mayans - Safi N’Diaye - Romane Ménager Charnière : Jade Le Pesq - Camile Cabalou Centres : Élodie Poublan - Caroline Ladagnous Ailières : Shannon Izar - Camille Grassineau Arrière : Jessy Trémoulière Remplaçantes : Caroline Thomas, Annabelle Deshaye, Céline Ferrer, Laëtitia Grand, Yanna Rivoalen, Lucile Godiveau, Marine Ménager, Patricia Carricaburu.

ACTUALITES

Rugby

CHEROUK ENVOIE DU SON, LES FILLES ENVOIENT DU JEU

Texte : Jacques Cortie. Photo : Cédric Poulmaire / Sportiva-infos

RUGBY À XV. Veillée d’armes à Marcoussis pour le XV de France qui affronte l’Irlande, ce dimanche 26 février, pour le 3e match du Tournoi des Six Nations 2017. L’entraînement du jeudi, auquel nous avons assisté, a été mené tambour battant par Samuel Cherouk et Olivier Lièvremont et a sollicité sans ménagement les joueuses. Compte-rendu d’un avant-match riche d’enseignements et composition de l’équipe qui affrontera les Irlandaises chez elles en cette année de Coupe du monde… en Irlande. (4594 signes)

Sous le ciel gris de Marcoussis, il ne faisait pas bon bailler aux corneilles. «Si tu ne peux pas attraper un ballon, tu retournes aux vestiaires.» Samuel Cherouk ne fait pas dans la dentelle et, tout au long de la séance de 1h30 imposée aux filles de l’équipe de France, les rappels à la (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. COUPE DU MONDE: UNE HISTOIRE IRLANDAISE (2/2)

  2. Coupe du Monde: Une histoire Irlandaise (1/2)

  3. RUGBY : FIN DU RÊVE POUR LES BLEUES

  4. RUGBY : ÉTAT DES LIEUX AVANT LA COUPE DU MONDE

  5. LA FRANCE 4e DU CLERMONT SEVENS !

  6. L’HISTOIRE PASSIONNÉE DES BALLES OVALES

  7. RUGBY À XIII : L’ÉQUIPE DE FRANCE PRIVÉE DE COUPE DU MONDE

  8. L’ESPAGNE REJOINT LA FRANCE À RIO…

  9. GRANDE PREMIÈRE POUR L’AUSTRALIE, LA FRANCE NE DÉCOLLE PAS…

  10. LES BLEUES REMPORTENT LE 6 NATIONS, GAËLLE MIGNOT RACONTE

  11. CARLOS ZALDUENDO : « 6 ET PEUT-ÊTRE 8 NATIONS POUR LE PROCHAIN MONDIAL »

  12. L’USAP, FORFAIT GÉNÉRAL

  13. QUAND L’ÉQUIPE DE FRANCE TIENT TÊTE À L’ANGLETERRE…

  14. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 2/2

  15. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 1/2

  16. LES BLEUES AUX PORTES DE L'OLYMPE

  17. UNE NOUVELLE ÈRE POUR LE XV DE FRANCE

  18. RENDEZ-VOUS EN 2017... MAIS OÙ ?

  19. « MÉDIATIQUEMENT, IL N'Y AVAIT RIEN »

  20. RDV À JEAN-BOUIN !

  21. RUGBY À XV ET SEVENS : LA COHABITATION, JUSQU’OÙ ?

  22. FRANCE ? NOUVELLE-ZÉLANDE ? ANGLETERRE ?

  23. COUPE DU MONDE : À QUI LA 7e LEVÉE ?

  24. FINALE À XIII: LES PATRONNES C'EST LES FILLES DE FACTURE-BIGANOS !

  25. CLÉMENCE, 16 ANS, ARBITRE

  26. COUPE DU MONDE (4/4) : LES AUSTRALIENNES CHAMPIONNES, LES FRANÇAISES AUSSI !

  27. COUPE DU MONDE (3/4) : LA FRANCE 4e NATION MONDIALE

  28. AVEC L'ÉQUIPE DE FRANCE (2/4) : SCÈNES D’AVANT LE MATCH POUR LA 3e PLACE

  29. AVEC L’ÉQUIPE DE FRANCE (1/4): CONTRE L’ANGLETERRE À BATLEY

  30. LES BLEUES MOTIVÉES POUR "LEUR" COUPE DU MONDE

  31. SOUS LES PALMIERS, LA RAGE

  32. « TRAVAILLER LE PHYSIQUE EN VUE DE LA COUPE DU MONDE »

  33. Comment s'extirper (de justesse) des griffes des Eagles

  34. USA-FRANCE À LOS ANGELES: «UNE FORTE MAIS SAINE RIVALITÉ»

  35. TOP 10: LE LMRCV VEUT BOUSCULER LA TRADITION

  36. SEVENS : LES DÉFIS DES FRANÇAISES

  37. LE TOURNOI DES SIX NATIONS SACRIFIÉ, LE RUGBY À XV MENACÉ

  38. SIX NATIONS : BILAN ET CHAMBOULEMENT

  39. ET LA COUPE DU MONDE AU FAIT ?

  40. STADE DE FRANCE ET COUPE DU MONDE

  41. OÙ VA L’OVALIE ? (2/2) LE 13, UN RUGBY VITAL

  42. OÙ VA L’OVALIE ? (1/2) LES CLIGNOTANTS VERTS DE LA FFR

Facebook Twitter