SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2016-11-07 00:00:00
    • CRICKET : ELLES SONT CHAMPIONNES D’EUROPE !
    • Cricket
    • voir
    • CRICKET. C'est le deuxième sport le plus pratiqué au monde, et la France y excelle ! L'équipe nationale féminine de cricket est en effet devenue championne d'Europe, le 7 août dernier au Danemark. Sportiva a choisi de revenir sur cette brillante performance, et de faire un point sur la situation du cricket au féminin sur notre territoire. (Article de 6 500 signes en accès libre). Cousin du baseball, le cricket voit s'affronter deux équipes de onze, possède un fort aspect stratégique et compte plus de 120 millions de pratiquants sur la planète. Ce sport est cependant encore largement méconnu dans l'Hexagone. 156 licenciées ! Ce n'est pourtant pas faute de résultats : l'équipe de France masculine a remporté trois championnats d'Europe en sept participations, et les féminines pourraient bien suivre la même voie : en 5 ans d'existence (elles ont été formées en 2011), les Dames de France comptent déjà deux podiums européens, dont une victoire cet été. Plutôt bluffant quand on sait que seules 156 jeunes femmes possèdent une licence compétition sur notre territoire ! « Les clubs avec un gros programme féminin sont Nantes, Thoiry, Grigny et le PUC, à Paris », explique David Bordes, le Directeur Sportif de France Cricket, la Fédération nationale. « 2/3 des féminines viennent de la région parisienne mais nous n'avons que peu de lieux de pratique en Ile-de-France, c'est aussi l'un des freins à notre développement. » Sur les 17 joueuses de l'équipe de France 2016, on compte des étudiantes, des enseignantes, quelques cadres et plusieurs salariées. Parmi ces 'cricketteuses', Rebecca Blake est la star: 17 ans à peine et capitaine elle est en sélection depuis 2012. L'athlète de Nantes, expatriée depuis la rentrée à l'Université de Southampton (Angleterre), joue un rôle crucial dans le développement et les résultats de l'équipe nationale. « Rebecca possède une maturité exceptionnelle, elle a ce côté recherche de performance, elle cherche toujours à se dépasser et à ce que l'équipe aille plus loin. Je pense que ça a été le déclic pour la victoire européenne, elle a fédéré les joueuses », estime David Bordes. «Elle est un peu ce que Didier Deschamps était à l'équipe de France de football, ou Philippe Sella au rugby. » Dans le sillage de Rebecca Blake Comparaison flatteuse, mais qui ne semble pas exagérée tant la principale intéressée, élue meilleure joueuse du tournoi européen 2016, est une mordue du jeu. « Mon père est anglais, j’ai donc toujours connu ce sport. Mais c’est en 2011 que je l’ai essayé pour la première fois. J’ai tellement adoré que je n'ai jamais arrêté de jouer depuis. C'est un grand privilège d'être capitaine de la sélection », livre Rebecca Blake. Relais du coach sur le terrain, d'autant que l'entraîneur n'avait pas le droit de parler aux joueuses lors des matches de Coupe d'Europe, Rebecca a entraîné dans son sillage ses amies de l'équipe de France. A la clé, aucune défaite lors de leurs confrontations face au Danemark, à la Belgique, à la Norvège et des victoires historiques contre les deux ogres, l'Allemagne et l'Italie ! Invaincues en 5 matches (ainsi que lors des deux matches de préparation face à Jersey), les Françaises ont frappé très fort et marqué les esprits. Y compris au sein de leur encadrement. « Ce titre européen représente un magnifique accomplissement », confie l'entraîneur Jéremmy Joubert. C'est le résultat du travail entrepris depuis plusieurs années. Je suis fier de cette équipe. Pas uniquement de celles qui étaient présentes au Danemark, mais aussi de celles qui se sont données toute l'année. » Dans le rétro Rebecca Blake et ses coéquipières ouvrent pour Sportiva la boîte à souvenirs : « Un moment qui restera à jamais en moi est lorsque l'équipe française a couru sur le terrain après que nous ayons marqué les points gagnants dans le dernier match contre le Danemark, qui a assuré notre première place. Il y avait un mélange de larmes, de bonheur, de joie et d’étonnement par rapport à ce que nous avions réussi à faire. Ce fut un tournoi incroyable ! », souligne Rebecca Blake. Maëlle Cargouet, elle, met en avant tout le championnat : « Le tournoi au Danemark a été incroyable parce que nous avons gagné, bien sûr, mais aussi car il y a eu une formidable ambiance dans l'équipe, qui par ailleurs était très soudée, sérieuse et professionnelle. » Tandis que Emmanuelle Brelivet savoure encore le conte de fées de l’équipe de France : «Durant la semaine du tournoi européen, je ne réalisais pas vraiment que nous étions sur la voie du sacre. C’est la veille du dernier match que j’ai pris conscience de l’enjeu, et qu’on ne pouvait plus perdre. On devait ramener l’or pour nous, et pour nos supporteurs!» Et maintenant ? Le Directeur Sportif David Bordes annonce, lui, les prochains objectifs. « On va postuler pour organiser le Tournoi Européen 2017, avec pour objectif de gagner à nouveau. » Le dirigeant fonde également ses espoirs sur l'Amérique pour le futur. « Je pense que ce qui changera la donne au niveau médiatique, c'est si le cricket rentre aux JO 2024 grâce à Los Angeles, qui a intégré notre discipline à son programme olympique. En n'étant pas olympique, nous sommes vus comme un petit sport. » Pas sûr que le cricket trouve des synergies avec Paris 2014 mais cette équipe de France, sans complexe, a écrit une page inoubliable de l’histoire du cricket en France. Une équipe bien décidée à travailler d'arrache-pied pour rester sur le toit de l'Europe. N.A. Le groupe et le staff : > Joueuses : Rebecca Blake (C) (Nantes); Emmanuelle Brelivet (Nantes); Maëlle Cargouet (Nantes); Chamila Dassanayaka (Thoiry); Emma Chance (Thoiry); Emmanuelle Chauveau (Nantes); Isabelle Costaz (Nantes); Jennifer King (Thoiry); Krystel Lemoine (Thoiry); Béatrice Pierre (Nantes); Tracy Rodriguez (Thoiry); Emilie Sthorez (Nantes); Vasanthi Ratnayake (Thoiry); Irma Vrignaux (Nantes) > Remplaçantes : Sabine Lieury (Nantes); Sophie Pecaud (Nantes); Danielle Wielezinsky (Thoiry) > Encadrement : Andrew German; Jéremmy Joubert; Julien Blondel

ACTUALITES

Cricket

CRICKET : ELLES SONT CHAMPIONNES D’EUROPE !

Texte : Nicolas Arquin / Photo: France Cricket

CRICKET. C'est le deuxième sport le plus pratiqué au monde, et la France y excelle ! L'équipe nationale féminine de cricket est en effet devenue championne d'Europe, le 7 août dernier au Danemark. Sportiva a choisi de revenir sur cette brillante performance, et de faire un point sur la situation du cricket au féminin sur notre territoire. (Article de 6 500 signes en accès libre).

Cousin du baseball, le cricket voit s'affronter deux équipes de onze, possède un fort aspect stratégique et compte plus de 120 millions de pratiquants sur la planète. Ce sport est cependant encore largement méconnu dans l'Hexagone.

156 licenciées !

Ce n'est pourtant pas faute de résultats : l'équipe de France masculine a remporté trois championnats d'Europe en sept participations, et les féminines pourraient bien (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

Facebook Twitter