SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2016-06-30 00:00:00
    • L’ESPAGNE REJOINT LA FRANCE À RIO…
    • Rugby
    • voir
    • RUGBY A 7. 16 équipes étaient réunies à Dublin pour disputer le tournoi de repêchage. Un seul ticket était en jeu pour rejoindre à Rio pour le tournoi olympique, les 11 autres équipes déjà qualifiées. C’est l’Espagne qui a remporté le tournoi irlandais et le droit d’affronter à Rio la France, la Nouvelle-Zélande et le Kenya dans la poule B. Retrouvez tous les matches des « Leonas », les déclarations de la joueuse ibérique Patrica Garcia et l’opinion de David Courteix, l’entraîneur des Bleues du Sevens . (Article de 3 500 signes). Les Françaises avaient validé leur ticket en juillet dernier. Mais le processus de sélection pour les JO s’est encore allongé sur toute l’année suivante et ce n’est que cette fin juin que la dernière équipe qualifiée pour le tournoi olympique a été connue. Le droit d’aller aux Jeux est incontestablement un long fleuve avec beaucoup de rebondissements. Le dernier épisode de cette saga sélective s’est déroulé à Dublin (Irlande) les 25 et 26 juin. 16 équipes étaient conviées pour s’affronter avec comme enjeu majeur le dernier ticket pour Rio et, comme enjeu mineur, la qualification pour les prochaines Women’s World Series. Trois équipes avaient donc la possibilité de rentabiliser leur week-end et ce sont l’Espagne pour Rio, et l’Irlande et la Russie pour le prochain circuit mondial qui ont tiré les dividendes des 45 matches disputés. Le Venezuela, le Mexique, le Portugal, le Kazakhstan, Hong kong, la Chine, la Tunisie, le Zimbabwe, Madagascar, Trinidad & Tobago, Les Samoa, les Îles Cook et l’Argentine ont, selon, l’expression suranné et un rien crispante, seulement ‘participé’… Pour Rio deux équipes étaient clairement favorites: l’Espagne et la Russie. Elles se sont retrouvées en finale. Et les « Leonas » espagnoles ont remporté la mise après avoir bien préparé leur coup et appliqué strictement un plan de jeu anti-Russes… Patricia Garcia, interviewée par Sportiva-infos, explique comment l’affaire a été emballée : « On savait que le 1er jour allait être assez simple, mais qu’il ne fallait absolument pas se louper sur le 2e. On savait que, normalement, ça allait se jouer entre les russes et nous. Les Russes nous avaient battues à Dubai en nous les avions dominées à Sao Paulo… Leur danger vient surtout de leur vitesse. On voulait donc maîtriser le jeu, le ralentir, faire en sorte aussi qu’elles n’aient pas beaucoup de possession. Il fallait absolument freiner le déroulement du match. Tout s’est passé comme prévu… On est d’autant plus contentes que la poule dans laquelle nous évoluerons lors du tournoi olympique est intéressante: avec la France la Nouvelle-Zélande, c’est l’occasion pour nous de jouer des nations majeurs, et c’est un vrai plaisir. L’on jouera nos chances à fond, d’autant que sur le circuit mondial, nous avons déjà battu tout le monde… La 3e équipe, le Kenya, a un peu moins d’histoire et de possibilité. Il faudra donc assurer face à elles pour affronter les 2 autres l’esprit conquérant .» Dans la foulée du tournoi de Dublin les poules du tournoi olympique ont en effet été dévoilées. la France était donc intéressée au premier chef à en connaître la composition définitive et l’entraîneur des Bleues, David Courteix a aussitôt analysé la situation (via ffr.fr): « C'est une poule très dense mais lorsque l'on va aux Jeux olympiques, il faut s'attendre à jouer des adversaires de valeur. Nous connaissons bien la Nouvelle-Zélande et l'Espagne. Cette dernière sort d'une très belle performance lors du tournoi de qualification olympique. La Nouvelle-Zélande nous ne l'avons jamais battue mais nous sommes jamais très loin. Les Kényanes, nous ne les connaissons pas trop mais elles ont montré des qualités à chacune de leur sortie, notamment à Clermont. Cela fait 6 ans qu'on ne pense qu'aux Jeux olympiques, donc nous avons hâte de rentrer dans le vif du sujet. Maintenant que nous connaissons notre poule, nous savons où nous allons et qui nous allons affronter. Nous allons pouvoir concrètement travailler comme à l’accoutumée en analysant nos adversaires et en leur proposant un jeu adapté. » Les poules aux JO (tournoi du 6 au 8 août): -Poule A = Australie, Usa, Fidji, Colombie -Poule B = Nouvelle-Zélande, France, Espagne, Kenya -Poule C = Canada, Grande-Bretagne, Brésil, Japon Le match qualificatif des Espagnoles (finale du tournoi de Dublin): Espagne - Russie (match n° 45): 19-12 (14-7 à la mi-temps) Pour l’Espagne: 3 essais (Garcia x2 et Pla) / 2 transformations Garcia Pour la Russie: 2 essais (Bobkiva x2) / 1 transformation Lushina Equipes de départ: Espagne = Bravo (C), Del Pan, Medin, Casado, Garcia, Pla, Rial Russie = Khamidova, Petrov (C), Serina, Guzeva, Kazakova, Perestiak, Lushina Tous les autres matches de l’Espagne: Espagne vs Mexique: 38-0 (17-0) Pour l’Espagne: 7 essais (Casado, Echevarría, Fernandez, Garcia x2, Rial x2) / 4 transformations (Casado, Garcia x3) Espagne vs Venezuela: 45-0 (26-0) Pour l’Espagne: 8 essais (Del Pan, Echebarria, Fernandez, Garcia, Rial x2, Ribera, Martinez) / 5 transformations (Garcia) Espagne vs Tunisie: 38-0 (19-0) Pour l’Espagne: 7 essais (Bravo, Garcia x2, Plan, Media, Erbina, Arana) / 4 transformations (Casado x2, Garcia x2) Espagne vs Kazakhstan: 28-0 (14-0) Pour l’Espagne: 5 essais (Casado, Martinez, Garcia, Fernandez, Echebarria) / 4 transformations (Garcia) Espagne vs Chine: 21-0 (7-0) Pour l’Espagne: 3 essais (plan, Garcia, Casado) / 3 transformations (Garcia) Y.P.

ACTUALITES

Rugby

L’ESPAGNE REJOINT LA FRANCE À RIO…

Rédaction Yaneth Pinilla / Photo Yvette Gito

RUGBY A 7. 16 équipes étaient réunies à Dublin pour disputer le tournoi de repêchage. Un seul ticket était en jeu pour rejoindre à Rio pour le tournoi olympique, les 11 autres équipes déjà qualifiées. C’est l’Espagne qui a remporté le tournoi irlandais et le droit d’affronter à Rio la France, la Nouvelle-Zélande et le Kenya dans la poule B. Retrouvez tous les matches des « Leonas », les déclarations de la joueuse ibérique Patrica Garcia et l’opinion de David Courteix, l’entraîneur des Bleues du Sevens . (Article de 3 500 signes).

Les Françaises avaient validé leur ticket en juillet dernier. Mais le processus de sélection pour les JO s’est encore allongé sur toute l’année suivante et ce n’est que cette fin juin que la dernière équipe qualifiée pour le tournoi olympique a été (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. COUPE DU MONDE: UNE HISTOIRE IRLANDAISE (2/2)

  2. Coupe du Monde: Une histoire Irlandaise (1/2)

  3. RUGBY : FIN DU RÊVE POUR LES BLEUES

  4. RUGBY : ÉTAT DES LIEUX AVANT LA COUPE DU MONDE

  5. LA FRANCE 4e DU CLERMONT SEVENS !

  6. L’HISTOIRE PASSIONNÉE DES BALLES OVALES

  7. CHEROUK ENVOIE DU SON, LES FILLES ENVOIENT DU JEU

  8. RUGBY À XIII : L’ÉQUIPE DE FRANCE PRIVÉE DE COUPE DU MONDE

  9. GRANDE PREMIÈRE POUR L’AUSTRALIE, LA FRANCE NE DÉCOLLE PAS…

  10. LES BLEUES REMPORTENT LE 6 NATIONS, GAËLLE MIGNOT RACONTE

  11. CARLOS ZALDUENDO : « 6 ET PEUT-ÊTRE 8 NATIONS POUR LE PROCHAIN MONDIAL »

  12. L’USAP, FORFAIT GÉNÉRAL

  13. QUAND L’ÉQUIPE DE FRANCE TIENT TÊTE À L’ANGLETERRE…

  14. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 2/2

  15. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 1/2

  16. LES BLEUES AUX PORTES DE L'OLYMPE

  17. UNE NOUVELLE ÈRE POUR LE XV DE FRANCE

  18. RENDEZ-VOUS EN 2017... MAIS OÙ ?

  19. « MÉDIATIQUEMENT, IL N'Y AVAIT RIEN »

  20. RDV À JEAN-BOUIN !

  21. RUGBY À XV ET SEVENS : LA COHABITATION, JUSQU’OÙ ?

  22. FRANCE ? NOUVELLE-ZÉLANDE ? ANGLETERRE ?

  23. COUPE DU MONDE : À QUI LA 7e LEVÉE ?

  24. FINALE À XIII: LES PATRONNES C'EST LES FILLES DE FACTURE-BIGANOS !

  25. CLÉMENCE, 16 ANS, ARBITRE

  26. COUPE DU MONDE (4/4) : LES AUSTRALIENNES CHAMPIONNES, LES FRANÇAISES AUSSI !

  27. COUPE DU MONDE (3/4) : LA FRANCE 4e NATION MONDIALE

  28. AVEC L'ÉQUIPE DE FRANCE (2/4) : SCÈNES D’AVANT LE MATCH POUR LA 3e PLACE

  29. AVEC L’ÉQUIPE DE FRANCE (1/4): CONTRE L’ANGLETERRE À BATLEY

  30. LES BLEUES MOTIVÉES POUR "LEUR" COUPE DU MONDE

  31. SOUS LES PALMIERS, LA RAGE

  32. « TRAVAILLER LE PHYSIQUE EN VUE DE LA COUPE DU MONDE »

  33. Comment s'extirper (de justesse) des griffes des Eagles

  34. USA-FRANCE À LOS ANGELES: «UNE FORTE MAIS SAINE RIVALITÉ»

  35. TOP 10: LE LMRCV VEUT BOUSCULER LA TRADITION

  36. SEVENS : LES DÉFIS DES FRANÇAISES

  37. LE TOURNOI DES SIX NATIONS SACRIFIÉ, LE RUGBY À XV MENACÉ

  38. SIX NATIONS : BILAN ET CHAMBOULEMENT

  39. ET LA COUPE DU MONDE AU FAIT ?

  40. STADE DE FRANCE ET COUPE DU MONDE

  41. OÙ VA L’OVALIE ? (2/2) LE 13, UN RUGBY VITAL

  42. OÙ VA L’OVALIE ? (1/2) LES CLIGNOTANTS VERTS DE LA FFR

Facebook Twitter