SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2015-03-02 00:00:00
    • AMAND, IL ÉTAIT TEMPS !
    • Boxe
    • voir
    • BOXE. Enfin ! Sacrée championne du monde WBF des poids plumes le 30 novembre 2013 face à la Bosnienne Irma Balijagic Adler, la Française Gaëlle Amand a retrouvé le chemin du ring vendredi dernier à Sarcelles (Val-d'Oise). La Cergyssoise de 31 ans (12 victoires pour autant de combats) s'est aisément imposée face à la Polonaise Bojana Libiszewska aux points (60-54, 60-54, 59-55). Amand explique pourquoi elle n'a pu boxer ces quinze derniers mois. Interview. (3 404 signes + son) Gaëlle, un beau combat de rentrée et une belle victoire... GAËLLE AMAND. Oui ! C'est vrai que ça faisait quinze mois que je n'avais pas boxé. C'est vraiment le combat attendu parce que quinze mois sans boxer, c'est super long. Limite pendant une période, je voulais lâcher les gants et arrêter. Au final, je pense que ça m'a fait du bien. J'ai eu vraiment le déclic et j'ai vu que je retrouvais des sensations. Après, je pense qu'il y a encore beaucoup de choses à travailler. Je me suis aperçu que j'avais des lacunes que je n'avais pas auparavant. Sur mes sorties, par moments, je prenais des crochets que je ne devais pas prendre. C'est dommage. Pourquoi une aussi longue période d'inactivité ? L'impossibilité d'organiser un combat ? C'est tout à fait ça. C'est très compliqué pour la boxe en France, la boxe professionnelle surtout. Organiser un combat coûte très cher. On me propose de temps en temps des combats à l'étranger. Et encore, c'est compliqué une fois qu'on a un titre. Et de toute façon, ce n'est pas le top. En France, hormis «Étoile Verte Production» (dirigée par Abdelilah Rahilou et Driss Chibli, ndlr), il n'y a pas grand-chose. Avez-vous eu des déceptions durant ces quinze mois ? Oui. Déjà le mois dernier, je devais boxer le mois dernier sur Saint-Quentin-en-Yvelines et on a su deux ou trois jours avant que c'était annulé. J'avais passé toutes les fêtes à m'entraîner. C'est très dur... A chaque fois, on me dit 'Tu vas boxer dans 2 ou 3 mois' et finalement les galas sont annulés. C'est la boxe, c'est comme ça. On ne peut rien y faire. Heureusement, on aime ça. Avez-vous déjà fixé un prochain combat ? Non, c'est un peu l'inconnu. Je dois donc boxer lors de ce gala de Saint-Quentin-en-Yvelines le 14 mars. Mais apparemment, rien n'est sûr. On va retourner à la salle s'entraîner, mais sans vraiment savoir si je vais combattre. Après, Étoile Verte Production organise au mois de juin à Cergy. Je pense que ça va se faire. Et puis, j'espère en fin d'année 2015, comme c'est prévu, faire mon deuxième championnat du monde. Pourriez-vous perdre cette ceinture à force de ne pas pouvoir la défendre ? Pour l'instant, il n'y a pas eu de demande pour la remettre en jeu. Donc ça va. Mais à un moment ou un autre, il va bien falloir la défendre. L'avoir sans boxer, pour moi, ça ne sert à rien. Je veux du challenge, je veux boxer. En tout cas, mes promoteurs font tout pour m'organiser cette défense d'ici à la fin de l'année. Avez-vous l'impression de stagner ? J'ai l'âge idéal pour boxer. Alors, c'est un peu ça, oui. C'est un petit peu tendu. Avec la retraite de Nadya Hokmi, celle à venir d'Anne-Sophie Mathis, le poids de la boxe féminine française repose un peu plus sur vous pour les années à venir. Le ressentez-vous ? Je ne sais pas. Je reste une femme. Je pense refaire un championnat du monde. Pour être honnête, je ne compte pas m'éterniser des années. Après ce deuxième championnat du monde fin 2015, je pense vraiment arrêter et construire ma vie de femme. Ch.L.

ACTUALITES

Boxe

AMAND, IL ÉTAIT TEMPS !

Texte et photo : Christophe Lemaire, avec Pascale Marcaggi.

BOXE. Enfin ! Sacrée championne du monde WBF des poids plumes le 30 novembre 2013 face à la Bosnienne Irma Balijagic Adler, la Française Gaëlle Amand a retrouvé le chemin du ring vendredi dernier à Sarcelles (Val-d'Oise). La Cergyssoise de 31 ans (12 victoires pour autant de combats) s'est aisément imposée face à la Polonaise Bojana Libiszewska aux points (60-54, 60-54, 59-55). Amand explique pourquoi elle n'a pu boxer ces quinze derniers mois. Interview. (3 404 signes + son)

Gaëlle, un beau combat de rentrée et une belle victoire...
GAËLLE AMAND. Oui ! C'est vrai que ça faisait quinze mois que je n'avais pas boxé. C'est vraiment le combat attendu parce que quinze mois sans boxer, c'est super long. Limite pendant une période, je voulais lâcher les gants et arrêter. Au final, je pense que (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

Facebook Twitter