SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2017-06-21 00:00:00
    • DES BLEUES SEREINES AVANT LEUR 1/4 DE FINALE !
    • Basket
    • voir
    • EUROBASKET. Invaincue en phase de poule, la France s’est directement qualifiée lundi soir pour les quarts de finale de la compétition. La victoire 70-63 face à la Grèce offre aux Bleues une journée de repos supplémentaire. Un résultat qui leur permet également d’éviter la moitié de tableau de l’Espagne, une des prétendantes au titre. Elles joueront donc jeudi à 20h30 pour une place en demie-finale de l’EuroBasket face aux Slovaques à l’O2 Arena de Prague. (Article de 3 200 signes en accès libre). Les affaires très sérieuses sont sur le point de commencer. La France joue en quart de finale ce jeudi 22 grâce à une phase de poule parfaite sur le plan comptable. Un peu moins sur la continuité du jeu. Avant le choc face à la Slovaquie, l’une des équipes surprises de la compétition, les Françaises ont donné leurs sentiments à Sportiva sur leur Euro et sur ce qui vient. … Un bilan "relativement positif" en poule : Trois matches, trois victoire et un quart de finale. La coach de l’équipe de France, Valérie Garnier, est satisfaite “ car on aurait voulu en être là au début la compétition. ” Pour Endy Miyem, le bilan est “ relativement positif”. Ce qui fait plaisir c’est que cette première phase n’a pas été simple mais que l’on a quand même réussi à s’en sortir et à surmonter les épreuves.. ” Marine Johannès est d’ailleurs entrée dans l’Euro “ un peu stressée “ . Mais la jeune arrière a su se rassurer et “bien réagir contre la Serbie ”. Un match où la joueuse de Bourges a brillé en inscrivant 13 points en 20 minutes. Et c’est celui-là que Hélèna Ciak garde en tête avant d’affronter la Slovaquie en quarts : “ En deuxième mi-temps, face à la Serbie, on a vraiment retrouvé notre équipe et notre défense. Ce match doit servir d’exemple pour les prochains...“ Comme toute rencontre à enjeu, ce match-couperet se jouera au mental. “ Si on commence à paniquer, c’est là que la catastrophe survient ”, prévient Endy Miyem. “Il faut essayer de rester concentré sur l’objectif et ne pas se laisser submerger par toutes les émotions qui viendraient nous inhiber ”. Hélène Ciak confirme: “ Notre pire ennemi c’est nous-mêmes.L’inconnue Slovaque : Alors que l’Ukraine d’Alina Iagupova (24 points, 5 rebonds, 7 passes) partait favorite dans ce match de barrage, c’est à la surprise générale que la Slovaquie l’a emporté 82-68. Une équipe que les Françaises connaissent mal à l’image d’Hélèna Ciak : “ la Slovaquie, moi, je ne connais pas trop. “ Endy Miyem “ ne sais même pas qui il y a dans cette équipe ” et appelle Céline Dumerc à l’aide. La capitaine des Bleues lui souffle “ mais si, il y a Ruzickova, tu l’a jouée à Venise et Balintova aussi, une meneuse de Kosice vraiment très très bonne. Et puis il y a Zuzana Zirkova ! ”, continue la meneuse. Elle, c’est la meilleure marqueuse de l’équipe de Slovaquie. La pivot des Bleues s’étonne : “ Elle n’a pas arrêté ? ”. Mais, non, l’arrière de 37 ans est toujours présente dans le match. “Elle a eu un enfant et elle a repris ”, explique Dumerc. Tellement bien repris que c’est elle qui, mardi soir lors du match de barrage, grâce à ses 31 points, 5 rebonds et 7 passes, a envoyé, pour la première fois de son histoire, la Slovaquie en quart de finale d'un Euro. Gaëlle Skréla reste pragmatique. “ Si elles sont là ce n’est pas par hasard et ce sera compliqué. Ce sont des joueuses qui jouent bien au basket. Elles se passent bien la balle, elle ont un jeu qui ressemble au nôtre.Un Euro plein de surprises Valérie Garnier nous avait prévenus avant le début de la complétion: “Je pense que cet Euro sera plein de surprises parce que les équipes sont très proches les unes des autres avec l’apport de joueuses américaines.” Entre l’élimination de la Serbie, tenante du titre, en barrage par la Lettonie 70-75, la victoire de l’équipe tchèque contre l’Espagne, 67-63, en poule, et surtout la Russie qui chute en huitième contre la Grèce 58-62, le spectacle est au rendez vous en République tchèque. Hélèna Ciak, elle, souligne la belle performance de la Slovénie. “ Personnellement je ne les avais jamais jouées mais c’est l’équipe qui m’a vraiment surprise. ” En effet, pour sa première apparition sur la scène continentale, les coéquipières de Nika Baric ont vaincu la Grèce 56-59 et ont accroché la France et la Serbie. De son coté la Belgique s’est qualifiée directement pour les quarts de finale grâce à un parcours exemplaire en poule. Endy Miyem y va de son anecdote : “ Avant que le tournoi ne commence, j’ai parlé avec Ann Wauters (15 points en moyenne par match). Elle nous disait qu’elle ne savait pas trop comment ça allait se passer pour elle mais qu’elle était super contente d’être là. Et quand j’ai vu ses matches, je me suis dit : ' Ah ouais quand même !'.“ Espérons que les matches-couperets dans la grande O2 Arena soit aussi surprenants.... @maiapav9 à Prague

ACTUALITES

Basket

DES BLEUES SEREINES AVANT LEUR 1/4 DE FINALE !

Texte et photos : Maia Pavlenko à Prague

EUROBASKET. Invaincue en phase de poule, la France s’est directement qualifiée lundi soir pour les quarts de finale de la compétition. La victoire 70-63 face à la Grèce offre aux Bleues une journée de repos supplémentaire. Un résultat qui leur permet également d’éviter la moitié de tableau de l’Espagne, une des prétendantes au titre. Elles joueront donc jeudi à 20h30 pour une place en demie-finale de l’EuroBasket face aux Slovaques à l’O2 Arena de Prague. (Article de 3 200 signes en accès libre).

Les affaires très sérieuses sont sur le point de commencer. La France joue en quart de finale ce jeudi 22 grâce à une phase de poule parfaite sur le plan comptable. Un peu moins sur la continuité du jeu. Avant le choc face à la Slovaquie, l’une des équipes surprises de la compétition, les Françaises ont donné leurs sentiments à Sportiva sur leur Euro et sur ce qui vient. …

Un bilan "relativement positif" en poule :

Trois matches, trois victoire et un quart de finale. La coach de l’équipe de France, Valérie Garnier, est satisfaite “ car on aurait voulu en être là au début la compétition. ” Pour Endy Miyem, le bilan est “ relativement positif”. Ce qui fait plaisir c’est que cette première phase n’a pas été simple mais que l’on a quand même réussi à s’en sortir et à surmonter les épreuves.. ”

Marine Johannès est d’ailleurs entrée dans l’Euro “ un peu stressée “ . Mais la jeune arrière a su se rassurer et “bien réagir contre la Serbie ”. Un match où la joueuse de Bourges a brillé en inscrivant 13 points en 20 minutes. Et c’est celui-là que Hélèna Ciak garde en tête avant d’affronter la Slovaquie en quarts : “ En deuxième mi-temps, face à la Serbie, on a vraiment retrouvé notre équipe et notre défense. Ce match doit servir d’exemple pour les prochains...

Comme toute rencontre à enjeu, ce match-couperet se jouera au mental. “ Si on commence à paniquer, c’est là que la catastrophe survient ”, prévient Endy Miyem. “Il faut essayer de rester concentré sur l’objectif et ne pas se laisser submerger par toutes les émotions qui viendraient nous inhiber ”. Hélène Ciak confirme: “ Notre pire ennemi c’est nous-mêmes.

L’inconnue Slovaque :

Alors que l’Ukraine d’Alina Iagupova (24 points, 5 rebonds, 7 passes) partait favorite dans ce match de barrage, c’est à la surprise générale que la Slovaquie l’a emporté 82-68. Une équipe que les Françaises connaissent mal à l’image d’Hélèna Ciak : “ la Slovaquie, moi, je ne connais pas trop. “

Endy Miyem “ ne sais même pas qui il y a dans cette équipe ” et appelle Céline Dumerc à l’aide. La capitaine des Bleues lui souffle “ mais si, il y a Ruzickova, tu l’a jouée à Venise et Balintova aussi, une meneuse de Kosice vraiment très très bonne. Et puis il y a Zuzana Zirkova ! ”, continue la meneuse. Elle, c’est la meilleure marqueuse de l’équipe de Slovaquie. La pivot des Bleues s’étonne : “ Elle n’a pas arrêté ? ”. Mais, non, l’arrière de 37 ans est toujours présente dans le match. “Elle a eu un enfant et elle a repris ”, explique Dumerc.

Tellement bien repris que c’est elle qui, mardi soir lors du match de barrage, grâce à ses 31 points, 5 rebonds et 7 passes, a envoyé, pour la première fois de son histoire, la Slovaquie en quart de finale d'un Euro. Gaëlle Skréla reste pragmatique. “ Si elles sont là ce n’est pas par hasard et ce sera compliqué. Ce sont des joueuses qui jouent bien au basket. Elles se passent bien la balle, elle ont un jeu qui ressemble au nôtre.

Un Euro plein de surprises

Valérie Garnier nous avait prévenus avant le début de la complétion: “Je pense que cet Euro sera plein de surprises parce que les équipes sont très proches les unes des autres avec l’apport de joueuses américaines.” Entre l’élimination de la Serbie, tenante du titre, en barrage par la Lettonie 70-75, la victoire de l’équipe tchèque contre l’Espagne, 67-63, en poule, et surtout la Russie qui chute en huitième contre la Grèce 58-62, le spectacle est au rendez vous en République tchèque. Hélèna Ciak, elle, souligne la belle performance de la Slovénie. “ Personnellement je ne les avais jamais jouées mais c’est l’équipe qui m’a vraiment surprise.

En effet, pour sa première apparition sur la scène continentale, les coéquipières de Nika Baric ont vaincu la Grèce 56-59 et ont accroché la France et la Serbie. De son coté la Belgique s’est qualifiée directement pour les quarts de finale grâce à un parcours exemplaire en poule. Endy Miyem y va de son anecdote : “ Avant que le tournoi ne commence, j’ai parlé avec Ann Wauters (15 points en moyenne par match). Elle nous disait qu’elle ne savait pas trop comment ça allait se passer pour elle mais qu’elle était super contente d’être là. Et quand j’ai vu ses matches, je me suis dit : ' Ah ouais quand même !'.“ Espérons que les matches-couperets dans la grande O2 Arena soit aussi surprenants....

@maiapav9 à Prague

ACTUS SIMILAIRES

  1. LES FRANÇAISES EN POLE POSITION POUR FILER EN QUARTS

  2. L’EURO BASKET C'EST SUR SPORTIVA-INFOS

  3. POURQUOI SPORTIVA NE COUVRE PAS LA FINALE DE LA COUPE DE FRANCE DE BASKET

  4. ISABELLE YACOUBOU EN BLEUE DE CHAUFFE SUR LA ROUTE DE RIO…

  5. PRÊTES À EN DÉCOUDRE

  6. «LES LOOSERS N’INTÉRESSENT PERSONNE !»

  7. OLIVIA ÉPOUPA, LE GRAND ESPOIR

  8. DES BRIOCHES AU TITRE MONDIAL UNSS

  9. LATTES-MONTPELLIER UNE COUPE AU BOUT DU SUSPENSE

  10. CÉLINE DUMERC EN AMÉRIQUE: «JE VIS LE TRUC À FOND !»

  11. SANDRINE GRUDA : «LE SHOW-BIZZ, C'EST INNÉ CHEZ LES AMÉRICAINS»

  12. BOURGES : MOISSON EN COURS ?

  13. VALÉRIE GARNIER : " FIÈRE DE MES JOUEUSES "

  14. LES BLEUES (A)BATTUES, POUR «QUE DALLE»

  15. DES TROPHÉES ET DES BATTANTES

  16. LES BRAQUEUSES SONT EN FINALE

  17. DUMERC, SUPERWOMAN

  18. BRAQUEUSES OU CONTRE-BRAQUAGES ?

  19. EUROBASKET: FEMMES (D'ACTION) SUR TOUS LES TERRAINS

  20. BRAQUAGES EN SÉRIE À L'EUROBASKET

  21. JEAN-PIERRE SIUTAT:
    «L'OR ? LA MOINDRE DES CHOSES»

  22. LES BRAQUEUSES PRÊTES... MAIS VIGILANTES

  23. MARIELLE AMANT, LA 12E BRAQUEUSE

  24. 30 PLACES POUR SUIVRE LES BRAQUEUSES JUSQU'EN FINALE!

  25. "ON VEUT CONTINUER AVEC L'HISTOIRE DES BRAQUEUSES"

  26. VALÉRIE GARNIER : HEUREUSE, POINT BARRE !

  27. BOURGES DÉBORDE RIVAS

  28. GRANDS RENDEZ-VOUS SPORTIFS (2/3) : L’HEURE DE L'EUROBASKET

  29. L'INCROYABLE SEMAINE DE CÉLINE DUMERC AND CO

  30. AU POPB, ARRAS COIFFE BOURGES

Facebook Twitter